Malgré le froid, l’hiver, c’est le fun

Every other week, Joël Thibeault writes a column for French learners, as a way of encouraging them to practice their French.

Si vous êtes comme moi, dès que vous mettez le pied à l’extérieur pendant l’hiver, vous employez des mots et des expressions que, malheureusement, je ne peux pas écrire dans cet article. La saison hivernale constitue une période de l’année qui peut être difficile, voire même insupportable. Pourtant, si on s’arme de vêtements appropriés, ce temps de l’année peut aussi être particulièrement plaisant. J’aimerais vous présenter quelques-unes des activités qui font de l’hiver une période agréable.

Évidemment, nombreux sont les sports d’hiver qui peuvent être pratiqués au Québec. Toutefois, sachez que vous pouvez également en faire ici, à Montréal. Si vous êtes un adepte de ski de fond, vous ne devez pas nécessairement vous rendre dans le nord de la province afin de pratiquer ce sport; notre Mont-Royal offre un parcours de 20 kilomètres qui vaut la peine d’être fait au moins une fois. De plus, juste au nord de la métropole, à Laval, le Centre de la nature offre plusieurs pistes.

Il est également possible d’incorporer une activité hivernale à un rendez-vous galant. Nous avons tous vu ces films dans lesquels le mec canon propose à une jeune et jolie fille d’aller patiner. Après quelques minutes passées sur la glace, le garçon prendra la main de la fille dans la sienne et ensemble, ils patineront pendant des heures pour ensuite partager un bon chocolat chaud. Seulement dans une ville telle que Montréal ce cliché peut-il devenir une réalité. Pensez-y la prochaine fois que vous aurez un tête-à-tête. Notre ville offre plus de 160 patinoires, sans compter la patinoire réfrigérée du Vieux-Port.

Si vous avez envie d’aventure, je vous suggère de faire une escapade d’un week-end dans les Laurentides, une région au nord de Montréal. Un grand nombre d’étudiants s’y louent d’ailleurs des chalets pendant la semaine de relâche afin de pouvoir aller faire du ski alpin. Des villes telles que St-Sauveur, St-Donat et Mont-Tremblant sont quelques-uns des endroits les plus populaires. Si vous n’êtes pas un fan de ski, il est aussi possible de faire de la raquette et de la glissade sur tube. Finalement, je dois mentionner que du 29 janvier au 14 février 2010, dans la capitale provinciale, il y aura le Carnaval de Québec. Pendant deux semaines, la ville sera remplie de festivités et plusieurs concerts et défilés auront lieux. Si vous n’y êtes jamais allé, vous devez absolument l’expérimenter.

Somme toute, il est vrai que l’hiver québécois peut être pénible. Cependant, il faut apprendre à en voir les bons côtés. Ainsi, vous ne vous enfermerez pas chez vous pendant quatre mois avec votre costume de bain dans une main et vos lunettes de soleil dans l’autre à attendre impatiemment que le soleil estival se montre le bout du nez.

You can write to Joël at thefrenchconnection@mcgilldaily.com. Like reading in French? Why not read Le Délit? Find it on stands now.